giacconi peuterey donna IRM DU PLEXUS BRACHIAL

giubbotti invernali IRM DU PLEXUS BRACHIAL

L’imagerie par résonance magnétique est la méthode de choix pour explorer le plexus brachial. Le but de ce travail est de rappeler l’anatomie et la radio anatomie du plexus brachial. Un protocole d’exploration rigoureux est nécessaire, comprenant le choix d’une antenne adaptée, des séquences pondérées T1 dans les 3 plans, des séquences pondérées T2 avec saturation de la graisse et en fonction du contexte une étude après injection de gadolinium et saturation de la graisse. La séquence CISS sera utilisée en cas de recherche d’une avulsion radiculaire. Les paramètres des séquences privilégient la résolution spatiale (coupes fines, matrice élevée). Cet article illustre différentes pathologies du plexus brachial: traumatique (avulsion radiculaire), tumorales primitives (tumeurs neurogènes, lymphome) ou secondaires, post radique ou inflammatoire (polyradiculonévrite chronique).

MRI of the Brachial PlexusMagnetic resonance imaging is the method of choice for the evaluation of brachial plexopathy. Knowledge of the anatomy and normal imaging appearance is required. High resolution imaging technique is necessary with the use of adequate coils. Evaluation of the brachial plexus requires T1 weighted sequences in three plans, T2 weighted sequences with fat suppression and if necessary the study is completed with gadolinium injection sequences with fat suppression. A CISS sequence is used if a nerve root avulsion is suspected. Les progrès de l’imagerie ont permis l’exploration du système nerveux périphérique [12Maravilla KR, Bowen BC. Imaging of the peripheral nervous system: Evaluation of the peripheral neuropathy and plexopathy. AJNR 1998; 19: 1011 1023. L’IRM s’impose comme la méthode de choix, en raison de son excellente résolution en contraste et de la possibilité d’une étude multiplanaire. L’IRM permet l’étude du plexus brachial dans sa totalité (des racines jusqu’aux branches terminales) grce à une bonne connaissance de son anatomie et une technique d’exploration adaptée [3Demondion X, Boutry N, Drizenko A, Paul C, Francke JP, Cotten A. Thoracic outlet: Anatomic correlation with MR Imaging. AJR 2000; 175: 417 422. MRI of the brachial plexus. Eur Radiol 2001; 11: 325 336. MR Imaging of non traumatic brachial plexopathies: Frequency and spectrum of findings. Radiographics 2000; 20: 1023 1032.

Le but de cet article est après un rappel anatomique, d’aborder la technique d’exploration et la radioanatomie du plexus brachial, puis d’illustrer la pathologie (tumorale, post traumatique, iatrogène post radique, inflammatoire) par des cas cliniques.

Top of the page Article Outline

Le plexus brachial (PB) est constitué du mixage des rameaux ventraux des nerfs rachidiens de C5 T1 en TRONCS puis en FAISCEAUX(figure1). Le tronc supérieur est formé de l’union des rameaux ventraux de C5 et C6, le tronc moyen du rameau ventral de C7 et le tronc inférieur de l’union des rameaux ventraux de C8 et T1. Chaque tronc donne 2 divisions, antérieure et postérieure, qui se regroupent en faisceaux. Le faisceau latéral nat des divisions antérieures des troncs supérieur et moyen, le faisceau médial nat de la division antérieure du tronc inférieur et le faisceau postérieur nat des divisions postérieures des 3 troncs. Chaque faisceau donne plusieurs branches terminales. Les branches principales du faisceau latéral sont le nerf musculo cutané et la racine latérale du nerf médian, celles du faisceau médian sont le nerf ulnaire et la racine médiale du nerf médian et celles du faisceau postérieur sont le nerf radial et le nerf axillaire.

Il est facile d’analyser le plexus brachial en imagerie grce la connaissance de repères anatomiques qui sont des structures osseuses (clavicule, 1re cte), des structures vasculaires (artère et veine sous clavières), des structures musculaires (muscles scalènes antérieur et moyen qui définissent l’espace inter scalénique).

L’antenne corps permet une étude bilatérale grce à son grand champ d’exploration mais la résolution spatiale est insuffisante.

Certaines équipes [7Hayes CE, Tsuruda JS, Mathis CM, Maravilla KR, Kliot M, Filler AG. Brachial plexus: MR Imaging with a dedicated phased array of surface coils. Radiology 1997; 203: 286 289.

Un complément d’étude avec une antenne cervicale permet l’étude des foramens et des espaces intra rachidiens.

La séquence STIR (short inversion time recovery) permet une saturation homogène de la graisse avec un excellent contraste T2, mais son rapport signal/bruit est bas et les artéfacts de flux sont importants, ce qui nécessite l’emploi de bandes de saturation sur le coeur et la crosse de l’aorte.

La séquence TSE (turbo spin écho) T2 a un meilleur rapport signal/bruit, elle est moins sensible aux artéfacts de flux mais la saturation de la graisse n’est souvent pas homogène sur tout le champ d’exploration en raison d’inhomogénéité de champ et de variations de susceptibilité magnétique. Elle nécessite une saturation de la graisse pour améliorer le contraste entre le PB et la graisse adjacente normalement en hypersignal.

La séquence CISS permet une étude myélographique. Elle est utile pour étudier les racines dans leur portion intra durale notamment en pathologie traumatique pour visualiser une avulsion radiculaire. Cette séquence en écho de gradient T2 permet un bon contraste eau (liquide céphalo rachidien)/nerf et des coupes infra millimétriques avec possibilité de reconstructions dans tous les plans.

Elles permettent une analyse précise de l’anatomie et de la morphologie du PB.

L’injection de Gadolinium est utile dans la pathologie infectieuse, inflammatoire, néoplasique et en post opératoire. Une suppression du signal de la graisse est nécessaire. Dans le cadre d’un bilan post traumatique ou d’une neuropathie inexpliquée après le bilan sans injection, l’utilisation de gadolinium n’est pas nécessaire.

Les paramètres des séquences sont optimisés pour obtenir une bonne résolution spatiale:un champ de vue de 22 à 24 cm;une matrice élevée 256 512;une épaisseur de coupe n’excédant pas 3 4mm.
giacconi peuterey donna IRM DU PLEXUS BRACHIAL