peuterey donna lungo Taux de publication des travaux originaux présentés oralement lors des journées fran

giubbino uomo peuterey Taux de publication des travaux originaux présentés oralement lors des journées fran

Objectif : évaluer le pourcentage de travaux originaux présentés oralement aux Journées Franaises de Radiologie (JFR) 1996 ayant donné lieu à une publication ultérieure dans une revue indexée sur Medline.

Matériels et méthodes : à partir du livre des résumés des JFR 1996, deux observateurs en conférence ont sélectionné les travaux originaux présentés oralement, apparaissant dans le livre des résumés sous la forme d’un abstract organisé type Objectifs, Matériels et méthodes, Résultats, Conclusion. La recherche de la publication ultérieure de ces travaux a été effectuée sur Medline en analysant les années 1997, 1998 et 1999, en effectuant une recherche par nom d’auteur. Pour les articles originaux publiés dans des revues, on a relevé systématiquement la revue dans laquelle l’article a été publié et l’année de publication.

Résultats : 456 travaux originaux présentés oralement ont été analysés. Trente neuf articles publiés dans les années 1997, 1998 et 1999 correspondaient à ces communications, soit un taux de publication de 8,5 %. Parmi les 39 articles publiés, 10 l’ont été dans le journal Radiology, 4 dans le journal European Radiology, 4 dans le Journal de Radiologie et 21 dans d’autres journaux. Le taux de publication était supérieur à la moyenne pour deux sessions : la session Recherche avec un taux de publication de 22 % et la session Ostéo articulaire avec un taux de publication de 16 %.

Conclusion : moins de 10 % des travaux originaux présentés oralement aux JFR en 1996 ont été publiés ultérieurement dans des revues indexées. Ce taux est inférieur aux taux de publication ultérieure habituellement relevés dans d’autres congrès.

Publication rate of papers originally presented at the national french congress of radiology in 1996Objective: the purpose of the present study was to determine the publication rate in Medline indexed journals of papers originally presented at the Journées Franaises de Radiologie (JFR96).

Materials and Methods: proceedings from the JFR 96 were reviewed by two observers in conference. Publication year and the journal of publication were recorded.

Results: 456 oral presentations were analysed, 39 papers were subsequently published corresponding to a publication rate of 8,5%. 10 papers were published in Radiology, 4 in European Radiology and 4 in the Journal de Radiologie, the other 21 in other journals. Publication rate was significantly higher for two sessions: Research session (publication rate was 22%) and Bone and Joint session (publication rate was 16%).

Conclusion: less than 10% of abstracts presented at JFR 96 were subsequently published in Medline indexed journals. This rate is lower than the publication rate of papers presented at other medical meetings.

La diffusion des travaux originaux de recherche se fait traditionnellement sous deux formes la communication effectuée lors de congrès ou de réunions scientifiques,la publication écrite dans une revue ad hoc .

L’avantage principal de la communication lors d’un congrès ou d’une réunion scientifique est la rapidité de diffusion des résultats, le seul facteur limitant étant alors constitué par l’intervalle de temps existant entre la date limite d’envoi du résumé et la date du congrès. En revanche, cette diffusion est relativement limitée aux personnes présentes dans la salle et à ceux qui disposent du recueil des résumés des communications. Pour ces derniers, ils ne disposent généralement que d’un résumé très bref du travail. C’est dire l’intért de réaliser une publication écrite secondaire à la présentation orale.

L’objectif de ce travail est d’évaluer le taux de publication dans des revues référencées sur Medline de travaux originaux présentés oralement lors des Journées Franaises de Radiologie (JFR) 1996.

Top of the page Article Outline

A partir du livre de résumés des JFR 1996 [1JFR’96 livre des résumés. J Radiol 1996;77:759 951.

Après cette première sélection, une seconde sélection a été effectuée pour sélectionner les travaux originaux présentés dans le livre des résumés sous la forme d’un abstract organisé, type Objectifs, Matériels et méthodes, Résultats, Conclusion. Ont été également sélectionnées les communications orales rapportant un cas clinique, mme si dans ce dernier cas, la section Matériels et méthodes était généralement absente. Ont été exclues les communications orales non présentées sous la forme d’un abstract organisé, car il était fréquemment difficile à la lecture de l’abstract de savoir s’il s’agissait d’un travail original ou d’une lecture. Les travaux originaux présentés oralement ont été regroupés par thèmes, généralement clairement indiqués en début de séance (exemple : thorax, digestif, ostéoarticulaire, etc). Cette recherche a été effectuée au cours des mois de janvier et de février 2000.

La sélection a été effectuée en affichant le nom et le prénom du premier auteur. Si le nombre de références proposées était supérieur à 300 (laissant supposer des homonymies), on a réalisé la recherche sur le nom et le prénom du second auteur de la communication. On a alors recherché un article publié correspondant au résumé de la communication. On a vérifié qu’il existait une concordance précise entre le résumé de l’article publié et le résumé de la communication orale, et non seulement un point commun concernant le thème du travail. Par exemple, on n’a pas retenu une communication orale ayant porté sur une application précise d’un produit de contraste dans un domaine particulier, suivie d’un article publié sous la forme d’une revue générale concernant le produit de contraste en question. En revanche,
peuterey donna lungo Taux de publication des travaux originaux présentés oralement lors des journées fran
ont été retenus les articles publiés, mme s’ils traitaient d’un domaine plus restreint que celui abordé lors de la communication orale, avec l’arrière pensée que cette réduction ait pu tre proposée par les relecteurs de la revue. Pour les articles publiés, on a relevé systématiquement la revue dans laquelle l’article a été publié et l’année de publication.

Top of the page Article Outline

Quatre cent cinquante six travaux originaux présentés oralement ont été relevés. Trente neuf articles publiés dans les années 1997, 1998 et 1999 correspondaient à ces communications, soit un taux de publications de 8,5 %.

Parmi les 39 articles publiés, 10 l’ont été dans le journal Radiology (2,2 % des communications totales), 4 dans le journal European Radiology (0,9 % des communications totales), 4 dans le Journal de Radiologie (0,9 % des communications totales), 3 dans le journal Investigative Radiology. Les 18 autres communications ont été publiées dans d’autres journaux.

Dix sept articles ont été publiés lors de l’année 1997, 13 articles ont été publiés lors de l’année 1998, 9 articles ont été publiés lors de l’année 1999.

Le taux de publication a été significativement supérieur à la moyenne pour deux sessions, la session Recherche avec un taux de publications de 22 % (p 0,001) et la session Ostéo articulaire avec un taux de publications de 16 % (p 0,05).

Top of the page Article Outline

L’objectif de ce travail était d’évaluer le taux de publication, dans des revues référencées sur Medline, des travaux originaux présentés oralement aux JFR 1996. Le mode de sélection des travaux originaux présentés oralement sous forme d’un abstract organisé avait un avantage de simplicité. Par contre, il est possible que certains travaux originaux présentés sous une forme différente n’aient pas été pris en compte. Ce cas de figure est probablement relativement rare du fait des consignes de rédaction données lors de la soumission des résumés. A contrario il est possible que, dans quelques cas, des lectures présentées sous une forme d’abstract organisé et non spécifiquement signalées en tant que lectures, aient pu tre inclues dans notre recherche. Les enseignements post universitaires, les lectures, les communications affichées n’ont pas été considérés, car il est clair que si certains peuvent donner lieu à une publication écrite ayant généralement la forme d’un article didactique, d’autres, et notamment certaines communications affichées, ont une volonté didactique spécifiquement destinée à un enseignement lors d’un congrès.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer que le pourcentage de 8,5 % soit inférieur au taux réel de publication des travaux originaux présentés oralement. Ainsi, nous avons limité notre recherche sur les trois années, 1997, 1998, 1999. Il nous a semblé inutile d’effectuer une recherche antérieure à l’année 1997 puisqu’il paraissait assez illogique de présenter une proposition de communication orale aux JFR d’un article déjà publié. La recherche sur trois années suivant la date des JFR 1996 qui correspond en fait à 3 ans et 9 mois après la soumission de l’abstract aux JFR nous a paru raisonnable. Ceci dit, on se rend compte que, mme si le taux de publications diminue nettement de 1997 à 1998 puis à 1999, il est vraisemblable qu’en recherchant sur l’année 2000, voire 2001 on aurait peut tre sélectionné quelques articles ayant suivi un parcours de publication atypique.
peuterey donna lungo Taux de publication des travaux originaux présentés oralement lors des journées fran